Vous êtes ici : Accueil > NOTRE AGRICULTURE > Agriculture du Rhône

Agriculture du Rhône

Les flux rss du siteImprimer la page

L’agriculture du Rhône, la diversité aux portes de Lyon

Le Rhône, connu pour son image urbaine, est aussi le département d'Auvergne-Rhône-Alpes où les zones rurales sont les plus peuplées par des agriculteurs. Avec 8 personnes par km², il a la plus forte densité de population agricole de la région, soit le double de la moyenne régionale.

On dénombre 5 923 entreprises* dont 76 % sont des exploitations individuelles**.

57 % des actifs agricoles ont moins de 50 ans dont un quart a moins de 40 ans.

La surface agricole couvre 139 000 ha sur les 300 000 ha que compte le département. Ils se répartissent entre vignobles, vergers, herbages, grandes cultures, maraîchage et horticulture. La surface moyenne par exploitation est de 29 ha, bien en dessous des données nationales. En effet, le Rhône compte une majorité d'exploitations produisant du vin, des fruits, des légumes ou fleurs ; ce sont traditionnellement des exploitations de petites tailles avec une valorisation importante de leur productions via les circuits courts tels que les marchés, vente à la ferme ou points de vente collectif.

Une agriculture productrice de richesses

Le chiffre d'affaires de l'activité agricole est de 484 millions d'euros, soit 25 % du chiffre d'affaires agricole régional.

Elle emploie en direct 9 100 UTA (Unité de Travail Agricole) dont 1 100 salariés non familiaux. La vente en circuits courts représente près du tiers du chiffre d'affaires départemental.

Une agriculture dynamique & diversifiée

Viticulture - 3 grands vignobles renommés, 1ère activité agricole

3 grandes zones viticoles ; au nord, le Beaujolais, à l'ouest, les Coteaux du Lyonnais et plus au sud, les Côtes Rôties et Condrieu.

Beaujolais

  • 12 appellations en AOC : Beaujolais, le Beaujolais-Villages et 10 crus (Chiroubles, Fleurie, Chénas, Morgon, Moulin à Vent, Juliénas, Brouilly, Côte de Brouilly, Saint-Amour et Régnié).
  • Surface : 18 664 ha
  • Production : 850 000 hl de vin
  • Cépages : le Gamay noir à jus blanc pour les vins rouge et rosé et le chardonnay pour le vin blanc.

 

Coteaux du Lyonnais (AOC en 1984)

  • Surface : 280 ha de vignoble
  • Production : 12 000 hl de vin en rouge, rosé et blanc

 

Condrieu

  • Surface : 250 ha du vignoble,
  • environ 80 producteurs
  • Vin et cépage : Vin blanc, Viognier Doré Côtes Rôties (AOC depuis 1940) · Production : 200 ha et d'une soixantaine de producteurs. · Cépages : Viognier et Syrah.

Production laitière - des structures spécialisées, 2ème activité agricole

  • Situation : Monts du Lyonnais et du Beaujolais
  • Production : 200 millions de litres de lait annuellement, 80 % des volumes livrés à des entreprises laitières, transformation également à la ferme de fromages fermiers : Margueton, Tonnelait, Cenvard, Rigotte de Condrieu (AOC)...
  • Nombre d'exploitations : 790 exploitations spécialisées

Élevage bovin viande - au cœur des Monts du Beaujolais

  • Situation : au nord du département dans les Monts du Beaujolais
  • Nombre d'exploitations : 460 exploitations
  • Surface et production : 1500 ha, cheptel de 16 000 allaitantes dont la majorité de race charolaise
  • Commercialisation : marché local ou exportation vers l'Italie ou l'Espagne ou des régions d'embouches françaises pour être engraissés et abattus.

Élevage caprin - du lait aux fromages

  • Situation : au nord, dans les Monts du Beaujolais et au Sud sur le plateau de Condrieu
  • Nombre d'exploitations : 110 exploitations à titre principal
  • Production : la majorité de la production de lait de chèvre est transformée en fromages
  • Commercialisation : en circuits courts. Une AOC a vu le jour en 2009 : la Rigotte de Condrieu. C'est un fromage à pâte molle réalisé exclusivement à partir de lait de chèvre.

Arboriculture - 1er producteur français de cerises et de framboises

  • Situation : Coteaux du lyonnais et le sud du département
  • Surface : 4 400 ha
  • Production : cerisiers, pommiers, poiriers, pêchers, abricotiers... (Cerise de Bessenay, poire de Chasselay, pêche des coteaux du lyonnais, pomme du Pilat...)... renommé aussi pour sa production de fruits rouges : framboises, fraises...

Maraîchage et horticulture - la ceinture verte de Lyon

  • Situation : aux portes de Lyon et plus particulièrement dans le Val de Saône.
  • Nombre d'exploitations : 110 exploitations à titre principal
  • Surface : 1500 ha
  • Production : Tout type de légumes avec quelques spécificités : cardons de Vaulx en Velin, le poireau Bleu de Solaize, le poivron d'Ampuis...

Grandes cultures - au sud de Lyon

  • Situation : plaine Est Lyonnais et Val de Saône
  • Surface : 27 000 ha
  • Nombre d'exploitations : 500 exploitations
  • Production : Maïs, blé tendre, orge, colza, escourgeon...

Une agriculture adaptée

Production, recherche et développement en phase avec les attentes du marché

Depuis plusieurs années, les professionnels agricoles du département œuvrent pour apporter aux consommateurs des produits de grande qualité dans le respect du terroir et de son environnement.

La proximité de la Métropole de Lyon avec plus de 1,5 million de consommateurs a conduit naturellement à pratiquer la vente directe. Cette proximité entre producteurs et consommateurs permet de mettre en avant toute la richesse et le savoir-faire à travers la vente à la ferme, les 345 marchés de détails, les points de ventes collectifs et toutes les infrastructures touristiques. Elle permet également d'échanger avec les consommateurs et de s'adapter aux attentes en proposant des produits de qualité, locaux et de saison.

Lyon est reconnue mondialement comme la capitale de la gastronomie. Elle le doit en partie à la qualité des produits issus de ses terroirs.

Quelques chiffres

  • 50 % des exploitations du Rhône sont sous signe de qualité : agriculture biologique, AOC, labels, certificat de conformité...
  • 35 % des structures ont une activité de transformation sur leur exploitation ou dans un atelier de transformation collectif
  • 40 % des exploitations ont une activité de vente directe
  • 18 points de vente collectifs générant un chiffre d'affaires de plus de 12 millions d'euros
  • 124 exploitations ont une activité d'hébergement : gîtes, chambres d'hôtes, campings à la ferme

Sources : agreste 2000 - enquête sur les structures 2007

* : deux tiers d'entre elles sont des exploitations professionnelles.

** : même si les formes sociétaires (GAEC, SARL) sont en hausses.

En savoir plus