Agriculture de l'Allier

Les flux rss du siteImprimer la page

Des hommes, des produits, des territoires

Une agriculture professionnelle
  • 1ère surface agricole de la région Auvergne-Rhône-Alpes avec 484 900 hectares de SAU.
  • 5523 exploitations (recensement 2010) pour une surface agricole moyenne par exploitation de 89 ha.
  • 4,9 % de la population active : 9763 personnes participent aux travaux des exploitations agricoles, 6900 chefs d’exploitations ou co-exploitants, 60 % des femmes chefs d’exploitation ou co-exploitantes, 13 % de travail salarial.
  • Environ une centaine de jeunes s’installent chaque année dont 30 % de femmes.
Une activité agricole spécialisée

Le territoire se partage entre l’élevage herbager et les grandes cultures de vente :

  • Toutes les productions animales sont présentes : bovins viande (554 300 bovins), ovins (122 800 brebis mères), bovins lait (10 100 vaches laitières), porcine (6200 truies) et aviculture. 
  • Les filières végétales sont également bien présentes : céréales (54 740 ha de blé, 22 500 ha de maïs dont 12 600 ha en irrigué), oléagineux (13 350 ha de colza), betteraves sucrières (1 230 ha) et vigne (633 ha dont 539 ha en AOP).

Prédominance des systèmes bovins allaitants dans l’Allier, à dominante charolaise : deuxième département de France, 208 300 vaches allaitantes avec 64 vaches en moyenne par cheptel, département naisseur avec 75 000 broutards commercialisés.

Des productions de qualité pour répondre aux exigences des consommateurs
  • 1304 exploitations sont certifiées ou en conversion bio, et au moins 989 exploitations ont au moins un produit sous signe de qualité (AOP, IGP, Label rouge).
  • 50% des productions sous label (1er département ayant obtenu un Label rouge en viande bovine en 1974).
  • 40 % des certifications de conformité dans les secteurs des viandes bovines, ovines, porcines et des volailles. 
  • AOC Saint-Pourçain obtenue en 2009. 
  • Progression de l’agriculture biologique avec 4 % de la SAU départementale, 315 agriculteurs engagés et 30 en conversion.
Une filière agroalimentaire performante
  • 3000 salariés pour 95 entreprises.
  • L’abattage et la transformation des produits carnés constituent l’activité principale avec 61 % des emplois pour 20 % des entreprises.
  • L’industrie de l’alimentation animale constitue le troisième sous-secteur agroalimentaire, après la boisson, avec 15 % des emplois pour 11 % des entreprises.